Bandeau
La toile de l’un
Slogan du site
Descriptif du site
Ce qui vient de lumière
Article mis en ligne le 1er octobre 2020

par Alain BOUDET


Ce qui vient de la mort
chaque jour on y pense
Mais mémoire perdue
Chaque jour on l’oublie.

Sans la neige des yeux
Comme les fleurs s’entêtent !
Ici, là, il fait beau
ton cœur bat au galop.

 

 

Ce qui vient de lumière
Jacqueline Persini
Peintures de Matt Mahlen
Éditions Rougier V., 2020
ISBN 979-10-93019-65-9
16,00 €

Dans ce petit livre cousu de fil vert, Jacqueline Persini nous livre en quatre mouvements des textes musicaux, très contruits : deux strophes de quatre vers en hexasyllabes qui installent bien souvent le rythme des alexandrins. Une écriture d’orfèvre, en quelque sorte.
Le premier mouvement qui s’intitule "espace" s’offre à nous comme une genèse. Un univers se met en place qui prépare la suite. Le second mouvement, "jardin", nous arrive un peu comme un Eden. Abondance, ensemencement, vie profuse de toutes les beautés fragiles. Le troisième mouvement nous propose un "chemin" et c’est là que nous trouvons notre place, dans un mouvement de marcheur ébloui et la mélodie des oiseaux qu’il faut savoir écouter et comprendre. Le dernier mouvement s’intitule "Vie et mort". Pourtant, de ce couple indissociable, c’est l’enfance de vivre qui émerge. Quatre mesures qui offrent la lumière à flots.

Alain Boudet