Bandeau
La toile de l’un
Slogan du site
Descriptif du site
Le poème du mois
Article mis en ligne le 15 octobre 2014
dernière modification le 13 octobre 2014

par Alain BOUDET

De ce qui fut

Pendant les heures entières de l’exil
avant que les souffles ne se figent
loin de l’immédiate portée des fureurs
sur les crêtes des mers
dans les amers des cavernes
capter le murmure de l’absence
Et dans la perception juste et patiente
des Magnifiques et des Sans-Droits
pour ne rien oublier
de ce qui fut
consentir
à la persistance recueillie
du chant des mères.

Françoise Coulmin
paru dans la revue L’Herbe Folle N°3
Automne 2014