Bandeau
La toile de l’un
Slogan du site
Descriptif du site
Le Rapt
Article mis en ligne le 15 novembre 2015
dernière modification le 3 décembre 2015

par Alain BOUDET

 

Je t’ai envoyé
mon amour
par la poste
je l’ai changé en petits jouets
pour que tu joues
je l’ai changé en polo de laine
pour que tut e réchauffes

Je t’ai envoyé mon amour 
Par la poste
je l’ai échangé contre deux boîtes d’aspirine
une brosse à dents
des gâteaux, du chocolat
un vélo
as-tu reçu le paquet ?

Le Rapt
suivi de Le semainier et Le pain des lettres
Maram Al Masri
Éditions Bruno Doucey, 2015
ISBN 978-2-36229-089-3
15,00 €

Le Rapt, c’est un ensemble de 40 poèmes qui disent la situation de nombreuses femmes : celle de la séparation d’avec un enfant, enlevé par le père. L’histoire aussi d’un déchirement, d’une blessure jamais cicatrisée, d’une violence de la chair et des sentiments, d’un arrachement. Mais les mots du poème sont loin de cette violence. L’écriture exprime davantage la relation qui subsiste au-delà de la séparation forcée, l’amour toujours présent, nourri des souvenirs autant que des suppositions. Un recueils qui nous livre une chronologie qui est aussi celle des retrouvailles et de leur difficultés. Un livre qui nous rend proche la mère, la femme, l’enfant. Un livre d’amour, non de ressentiment.
Ce premier recueil est suivi de deux autres. Dans le premier (le semainier), Maram Al Masri nous raconte sa vie de mère après son remariage. Pour cela, elle choisir l’écoulement d’une semaine, et la prose. Le dernier temps du livre nous dit combien l’écriture est, pour Maram Al Masri, une nourriture indispensable, sa force et sa libération.
Ce livre qui nous invite au plus près de l’intimité de l’auteure est d’une grande cohérence.

Alain Boudet