Bandeau
La toile de l’un
Slogan du site
Descriptif du site
Bel échec
Article mis en ligne le 1er décembre 2015
dernière modification le 27 novembre 2015

par Michel Foucault

tout va bien

tout s’en va

tout est perdu :

très bien...

mais que l’échec au moins

on le tente au plus juste

oui

que l’échec humain soit :

notre plus bel échec.

 

Bel échec
Édith Azam et Jean-Christophe Belleveaux
Éditions Dernier Télégramme, 2014
ISBN 978-2-917136-73-7
10,00 €

Cet ensemble de vingt poèmes est écrit conjointement par deux personnes. Elles interrogent ce qui constitue le tragique de la destinée humaine : à peine né, l’homme se dirige inéluctablement vers sa disparition certaine. Face à cet échec annoncé, que peut la parole ? Quelle parole tenter ? Une parole pour « rester debout dans le silence/ à se demander qui l’on est  ». Une parole pour retrouver un instant de bonheur en revisitant l’enfance même «  si c’est perdu tout ça  ». Une parole nouvelle qui s’éloigne de « la sale contrebande des leurres quotidiens  ». 

Les voix s’interpellent, se contredisent, ne comprennent pas. Le souffle est court, la syntaxe est désarticulée, la parole est hésitante et se met à bégayer. Une langue intense pour faire face à la difficulté de vivre sa vie même si « les mots/ ne changent rien ».

Michel Foucault