Bandeau
La toile de l’un
Slogan du site
Descriptif du site
Sur les berges du Chari
Article mis en ligne le 1er octobre 2016
dernière modification le 27 septembre 2016

par Michel Foucault

Le chant du merle a traversé les vitres
Il a traversé mon cerveau, qui se délasse
Dites mon bonheur à l’oiseau
Dites-le-lui par une fugue
Longue belle zéphyrienne

Sur les berges du Chari
district nord de la beauté

Nimrod
Éditions Bruno Doucey
ISBN : 978-2-36229-103-6
15,00 €


Poète et romancier d’origine tchadienne, Nimrod a dû quitter son pays sous la dictature de Hissène Habré et vit désormais en France. Sur les berges du Chari est un retour aux sources. L’auteur nous fait découvrir les paysages, les ciels et les oiseaux qui entourent le fleuve qui a baigné son enfance. Alternant une écriture ample au fort pouvoir évocateur et des formes poétiques proches des haïkus, les textes composent des espaces emplis de calme, de lenteur et de sérénité retrouvée. Le poète écoute le grand fleuve se raconter. 

Nimrod n’oublie pas pour autant l’histoire de sa terre natale remplie de violence : un père mort sous la dictature, une mère qui ne s’en est jamais remise, la répression contre les étudiants tchadiens, les violences contre les exilés venus d’Afrique.

Entre beauté et violence, Nimrod effectue une plongée dans son histoire. «  Je viens de loin / Je le sais je manque / D’humour c’est certain / Mais peut-on s’en autoriser / Sur une tête fendue ? / Eh bien, oui ! / Me rétorque l’autre moitié du soleil  ». 

Michel Foucault