Bandeau
La toile de l’un
Slogan du site
Descriptif du site
Le poème du mois
Article mis en ligne le 1er juin 2017
dernière modification le 20 mai 2017

par Alain BOUDET
logo imprimer

Même aube

Lui ses mains     le dimanche
   creusaient
    grattaient
    sciaient
   se changeaient les idées
Les yeux dans le grand pré
Bouses sèches et corneilles
Culs blancs des lapins gris

Du transistor fidèle
  coulait une langue habile
Des paroles mielleuses
 louaient de fiers escrocs
   leurs si nobles loisirs
   leurs si dignes soucis
Des voix incontinentes
 bavaient l’idée du jour
Lui n’entendait que musique
 aux beaux mots des sophistes

Demain  il le savait
 n’est pas un autre jour
Même aube dure à fendre
 vélomoteur fumant
Ses mains sur le guidon
Déjà pensant les mêmes pensées
 de pierres
 de pelles
 de fil à plomb

Sous son noir béret basque
L’idée d’un temps fuyant
 aurait forme de faux-plat
   trempé de bruine froide

 

Franck Reinnaz
Le chemin - Filosphère, 2017
le site de l’auteur : Le petit jour

 



pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2014-2017 © La toile de l’un - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.21