Bandeau
La toile de l’un
Slogan du site
Descriptif du site
Lumière brûlée
Article mis en ligne le 1er septembre 2018
dernière modification le 12 juin 2018

par Alain BOUDET
logo imprimer


Je n’ai pas d’yeux pour voir ce qui m’attend.

Car en amour, le temps existe.
Alors sommes-nous sécheresse
sommes-nous l’érosion
le creux de la plaie ?
Comme le sel laisse des cicatrices
sur les yeux
nous sommes la menace.


Lumière brûlée
Franck Cottet
Illustrations de Lara Cottet
l’Œil ébloui, 2017
978-2-9541432-8-6
13,00 €

Il y a de la déchirure dans ce livre, troisième volet d’une trilogie.

Il y a la sidération de la rupture. Le sentiment de vide sidéral qui plombe et fait perdre tout repère car on est accroché à son cœur. Le corps qui pèse sur les balances de l’inutile. L’absence qui pèse comme une ancre et empêche tout mouvement qui ne soit pas une dérive.

Il y a la douleur de l’absence. le présence, en creux, vive, des souvenirs. La présence, douloureuse, de l’autre désarrimé de nous-même. Une réalité que l’on encaisse comme des coups qui sonnent et laissent proche du KO. Et du chaos.

Et il y a la parole qui pose devant soi les mots, comme un sac de peine.

Alain Boudet




pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2014-2018 © La toile de l’un - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2