Bandeau
La toile de l’un
Slogan du site
Descriptif du site
Le poème du mois
Article mis en ligne le 1er novembre 2019
dernière modification le 25 septembre 2019

par Alain BOUDET

Villa

grève de la faim, 41è jour


Ils marchent sur
des montagnes de tessons
et dressent des échelles
à l’assaut du béton
sur les barreaux ils ont
accroché l’étendard
de leur vie qui se consume
comme vite elle
est passée
comme lente
a coulé

c’était hier
dors mon petit dors
c’était hier
les rendez-vous glorieux
avec l’aimée
c’était hier
dans leur bras
leur nouveau-né

ils ont chanté dansé
et couru toujours couru
cernés par les aboiements
des geôliers et des chiens

ceux qui viendront
demanderont
COMMENT
ce rêve insensé
d’une Villa
dévoreuse de vie
derrnièe son enceinte
de prisons

Olivia Elias
extrait de Chaos, Traversée - éditions La Feuille de thé, 2019

1700 prisonniers palestiniens ont mené, en 2017, une grève de la faim pour obtenir le respect de leurs droits les plus fondamentaux. Au 40è jour, huit cents refusaient toujours de s’alimenter