À demi maux
Article mis en ligne le 15 mai 2021
dernière modification le 6 mai 2021

par Michel Foucault

Toi
poète

tu récoltes dans les étoiles
des moissons oniriques
jusqu’à l’ivresse

Nicole

Toi
poète
couche sur le papier
de jubilantes et délirantes
sèves
jusqu’à l’écho
plaintif
de tes rêveries singulières

Stephen

À demi maux
Nicole Piquet-Legall
Stephen Blanchard
France Libris, 2019
10 €

Nicole Piquet-Legall et Stephen Blanchard ont décidé d’entrer en un dialogue où chaque poème en vis-à-vis a en commun le premier et le dernier (groupe de) mot(s). Rigueur du cadre, liberté totale à l’intérieur.

Alors, dialogue ou duo ? Les mots se font écho rebondissant sur le terrain de l’autre. Au fil des pages se noue la cohabitation improbable entre la perte et la joie, entre l’absence et la mémoire. Les deux poètes donnent à voir leurs propres failles et questionnements.

Extrait de la préface de Jean-Louis Bernard