Collection de sombreros ?
Article mis en ligne le 15 août 2019
dernière modification le 7 octobre 2019

par Michel Foucault

J’aime les gens. Ils sont dégoûtants et magnifiques. J’aime surtout le spectacle qu’ils m’offrent, parfois je me surprends à croire en l’observant que je n’en fais plus partie, spectateur avide, la lumière s’éteint et le film commence.
 


Collection de sombreros ?
Thomas Vinau
Illustrations de Vincent Rougier
Éditions Vincent Rougier, 2017
ISBN 979-10-93019-21-5
18 €

« Chacun d’entre nous est une histoire, aussi tragique que grotesque. Chacun d’entre nous est une aventure merdeuse, minuscule et sublime » prévient l’éditeur. L’humain est au cœur d’une suite de textes courts avec ses maladresses, ses ratés, ses bassesses, ses malentendus. Cette suite de saynettes ne constituerait-elle pas une collection de sombres héros ? On pense aux bandes dessinées de Reiser. Comme le talentueux illustrateur de la revue satirique bête et méchante, Vinau empoigne sans concession le quotidien à l’aide de mots simples et percutants qui agissent comme des coups de poing.

On sourit à la lecture de ces scènes de la vie ordinaire. L’humour du poète ne tombe jamais dans le cynisme ni la moquerie. C’est un humour salvateur qui permet d’échapper à la grisaille du quotidien, à la lassitude, à la banalité, au désespoir et à l’ennui.

Michel Foucault