La toile de l'un

Nouveautés

Catégorie : Nouveautés

Équilibriste de passage, Albane Gellé

…Je vous écris plantée là sous la pluie, d’hier et d’aujourd’hui. Je vous écris depuis les bêtes réfugiés dans les cœurs, transportés, malmenés depuis longtemps longtemps. Je vous écris pensive, de la table d’à côté pour vous dire que d’ici, vos vies me paraissent idéales. Je vous écris d’un cheval,

Lire la suite »

Phœnix n°20 – Valérie Huet

Blanc coton Est-ce la lune au-dessus de nous ?Le brouillard d’un champ ?La branche d’un nuage ? Rouge Bordeaux Dans la mémoirele craquement du parquetprès de la porte, derrière le grand rideau. Vert poireau Tout tend à prouver ce qui n’est pas là,et semble attendre…Désespérément. Gris de plomb Bulldozers pelleteuses nous avons dormid’une

Lire la suite »

Cher animal, Albane Gellé

Chère punaise,   À t’entendre bourdonner on te prend parfois pour une autre, très vite tu te poses, et on te reconnaît, drôle de petite figure géométrique. Collée à nos fenêtres, tu cherches la sortie, nos portes sont des pièges. Tes odeurs disent tes peurs, sais-tu que nous aussi, souvent

Lire la suite »

Cairns 34

Traces Lorsque je quitte un bivouac, sac au dos, chaussures aux pieds, je me retourne toujours et, toujours, j’ai cette gratitude. Pour le lieu. Pour la nuit qui m’a laissée la traverser sans heurt. Pour toutes les petites bêtes qui ont partagé leur gîte le temps de quelques heures. Gratitude

Lire la suite »

Derrière la porte – Françoise Aubry de Montdidier

Le temps d’un poème Une fine écritureTombe en poussièreEt laisse filer la peine C’est une ancienne peineCernée d’un vieux rubanUn nœud l’enserre à peine Les pleurs sont minusculesJ’ai délié le rubanLaissé filer la peine Et c’est dans une veineD’un bois de palissandreQu’elle s’est reposée Petits brins de roséeQue d’une tendre

Lire la suite »

Idylle – Agnès Domergue et Valérie Linder

Il a une île. Elle a deux ailes. Il a le teint frais. Elle a les joues fraise.   Tous les matins, s’il attend sa tendre à deux ailes, c’est pour voir les pins s’étendre au loin.   Tous les soirs, si elle le ramène dans l’étang, c’est pour voir

Lire la suite »

Merveilles éphémères – Réjane Niogret et Christian Poslaniec

Poupée, poupée, loulou, loulouPoupée, poupée, loulou, loulouTa mère te berce avec amourCette berceuse t’endormiraComme une belle plante tu grandirasDans leur nid dorment les petits oiseauxFerme tes yeux mon petit trésorPoupée, poupée, loulou, loulouTa mère te berce avec amourBerceuse traditionnelle Yiddish Petit papa, petit papaPetit papa, petit papaje suis toute petitemais grand….grandest

Lire la suite »

Des oiseaux dans le cœur – Flora Delalande

“Moi, avec mon fil et mon aiguille Je raccommode Je fais tenir les pages entre elles Afin que chacun puisse suivre Le fil fragile de son histoire   Au fil de soi Je brode des mots Au fil du temps Je tisse des liens   Ce que je préfère c’est

Lire la suite »

Poèmes en quête de nuits douces – Béatrice Libert

Tu me dirais le bleu, le bleu qui lave et qui emplit, le bleu qui polit toute chose, met sa foi dans le jaune et son aspiration dans la verticale, le bleu qui s’accroche aux plus petits carreaux, s’immisce dans les moindres fentes, les serrures et sous les portes, tu

Lire la suite »

Du soleil, sur la pente – Morgan Riet

Euphémisme                 pour Elliot « Il fait une petite chaleur »vient-il de dire,comme s’il tenaità n’offenserni ciel, ni personne, à nous rassurer un peusur les suites de l’entreprise. Bouchée franchedes regards,sans périphraseautour des sandwiches,il fait bleu de sourireductiledans l’éclairde ce pique-nique en bordure de pluie Du soleil, sur la penteAuteur : Morgan RietCollection :

Lire la suite »

Formulaire de contact