La toile de l'un

Vous avez dit poésie ?

Catégorie : Vous avez dit poésie ?

Lire un poème…

Lire pour découvrir Une première lecture silencieuse permettra de découvrir le texte, d’appréhender peut-être son cheminement, son rythme et ses silences, sa rigueur et les écarts qu’il permet dans l’interprétation. Il se peut que l’on rencontre le texte, qu’il nous parle, qu’il nous montre, qu’il nous émeuve… ou pas. Le

Lire la suite »

Le sens du poème

Lit-on un poème comme on lit le journal ? D’où vient cette habitude qui nous conduit à chercher invariablement à savoir ce que “le poète a voulu dire” ? Cette curiosité serait-elle typiquement occidentale ? Une certitude : en France, instituée à l’école, la question pervertit la relation à chaque

Lire la suite »

Poésie et chanson

Une caisse de résonnance Chacun sait qu’aux origines la poésie était chantée, ce ne doit pas être simple hasard… Le père Hugo peut bien avoir des coquetteries pour « interdire que l’on dépose de la musique au pied de ses vers », cela ne change rien à l’affaire. Brassens a heureusement bravé

Lire la suite »

Lire un livre de poésie

Voilà une question que nous pouvons nous poser et à laquelle nous pourrions, les uns et les autres, essayer de répondre. Je vais donc commencer… Je suis d’abord sensible à son aspect : illustration ou couleur de couverture ou d’impression. J’aime particulièrement les couvertures sobres qui installent, dans le premier contact,

Lire la suite »

Du côté du Slam

Petite histoire Le concept de slam (de to slam qui veut dire “claquer” en anglais) apparaît à Chicago dans les années 1980, quand un jeune écrivain, Marc Smith, organise et baptise ainsi des compétitions de poésie orale arbitrées par le public. L’idée connaît le succès, en particulier à New York,

Lire la suite »

Traduire, jusqu’où ?

Le traducteur est traducteur quand il donne à entendre ce que fait le poème et pas seulement ce qu’il dit.  Henri Meschonnic – Vivre poème, éditions Dumerchez, 2006   Faut-il tout dire ? Comment dire tout ? Passer d’une langue à une autre suppose le projet (idéal) de faire coïncider

Lire la suite »

Poésie et jeune public

Voici quelques pistes de réflexion, données par Jean-Pierre Siméon, poète, directeur artistique du Printemps des poètes, enseignant et initiateur de la collection “poèmes pour grandir” chez Cheyne éditeur (extraits du dossier JDI, n°2, octobre 2002 et conférences). Lire un poème, c’est se poser des questions Dans un premier temps, il

Lire la suite »

À quoi bon la poésie aujourd’hui ?

À quoi bon la poésie aujourd’hui ?  Cette question n’est pas nouvelle. Hölderlin la posait déjà. Il existe une difficulté avec le mot ” poésie “. Aujourd’hui, il y a une ” misère de la poésie ” car elle est différente de la marchandise ou du spectacle. Les lecteurs de

Lire la suite »

Pourquoi la poésie à l’école ?

À la question pourquoi la poésie à l’école, écoutons ce que la poésie elle-même répond toute seule à l’écolier : parce que : la poésie est cette mémoire de la langue sans laquelle le passé cesserait à tout jamais d’être lisible, l’avenir de s’envisager comme un précaire et laborieux possible.parce

Lire la suite »

Enfance et poésie

Pour la revue décol’ N° 38 parue l’été 2004, Alain Serres livrait ces propos qui disent en peu de mots l’essentiel.(avec l’aimable autorisation de Jacques Fournier et des éditions l’épi de seigle)   Chaque matin, piocher les yeux fermés, dans un imbroglio de mots, par exemple dans le chapeau d’un impatient

Lire la suite »

Formulaire de contact