La toile de l'un

Nouveautés

Catégorie : Nouveautés

Lune ou l’autre – Romane Della Gaspera

La mort vaincra ; n’importe je me bats !Le vent se lève, ivre, avide de vivre !Le front offert aux volcans de fracas,Lève l’encre, ventre qui se délivre…. ! Laisse-moi me baigner, dans l’onde qui me frôleFais-moi entrer en toi là où ton eau se cambreEt tous deux levons l’ancre,

Lire la suite »

L’Au-delà de nos âges, Albane Gellé

Sans jamais reculernous marchons sur un filsans voir venir la fatiguenous collons des bouchonsescaladons des murs,cailloux dans les chaussuresnous en faisons des ricochetsnous parlons à la luneassis sur de vieux bancsnous traversons sans regarder. ***** Nos souvenirs,étoiles mortesnous les rangeons dans des boîtessous les draps de l’armoireet nos regards traversentles

Lire la suite »

Décharge n°200

nous n’allons qu’en nous-mêmescar il semble que l’espacenous soit refusénous marchons somnambulesdans le jour indifférentet si nous nous retournonspour voir où nous sommesle paysage n’est plus làil reste ce corpsque seul le chemin regardetrouvant au cielune contréeoù refaire figure   Michel Bourçon Décharge n°200Revue de poésieISSN 0249 3012ISBN 979-10-91548-47-210,00 €

Lire la suite »

Nos abris, Albane Gellé

— De toute façon, il y a toujours quelque chose qui emporte et quelque chose qui retient. Parfois c’est la même chose, qui emporte, et qui retient. Qui fait tomber, et qui relève. C’est souvent très fragile, et très solide. Un bout de ficelle, quelque chose comme ça. Un brin

Lire la suite »

Tous mes cailloux – Françoise Lison-Leroy

J’ai des cailloux baladinsDénichés dans la rivièreIls jouent avec la lumièreQuand je les tiens dans la main J’ai des cailloux très casse-couQui sifflent et qui tambourinentIls ont l’âge des collinesoù se cachent les loupsJ’ai des cailloux polissonsDe vrais zèbresd’aventureleurs ombresEt leurs rayuresInventent des partitions Tous mes caillouxTexte : Françoise Lison-LeroyDessins

Lire la suite »

Équilibriste de passage, Albane Gellé

…Je vous écris plantée là sous la pluie, d’hier et d’aujourd’hui. Je vous écris depuis les bêtes réfugiés dans les cœurs, transportés, malmenés depuis longtemps longtemps. Je vous écris pensive, de la table d’à côté pour vous dire que d’ici, vos vies me paraissent idéales. Je vous écris d’un cheval,

Lire la suite »

Phœnix n°20 – Valérie Huet

Blanc coton Est-ce la lune au-dessus de nous ?Le brouillard d’un champ ?La branche d’un nuage ? Rouge Bordeaux Dans la mémoirele craquement du parquetprès de la porte, derrière le grand rideau. Vert poireau Tout tend à prouver ce qui n’est pas là,et semble attendre…Désespérément. Gris de plomb Bulldozers pelleteuses nous avons dormid’une

Lire la suite »

Cher animal, Albane Gellé

Chère punaise,   À t’entendre bourdonner on te prend parfois pour une autre, très vite tu te poses, et on te reconnaît, drôle de petite figure géométrique. Collée à nos fenêtres, tu cherches la sortie, nos portes sont des pièges. Tes odeurs disent tes peurs, sais-tu que nous aussi, souvent

Lire la suite »

Cairns 34

Traces Lorsque je quitte un bivouac, sac au dos, chaussures aux pieds, je me retourne toujours et, toujours, j’ai cette gratitude. Pour le lieu. Pour la nuit qui m’a laissée la traverser sans heurt. Pour toutes les petites bêtes qui ont partagé leur gîte le temps de quelques heures. Gratitude

Lire la suite »

Derrière la porte – Françoise Aubry de Montdidier

Le temps d’un poème Une fine écritureTombe en poussièreEt laisse filer la peine C’est une ancienne peineCernée d’un vieux rubanUn nœud l’enserre à peine Les pleurs sont minusculesJ’ai délié le rubanLaissé filer la peine Et c’est dans une veineD’un bois de palissandreQu’elle s’est reposée Petits brins de roséeQue d’une tendre

Lire la suite »

Formulaire de contact