Bandeau
La toile de l’un
Slogan du site
Descriptif du site



Le vent est dans le buisson
il dort
près du kiosque à musique
dessus
les musiciens jouent
pour la dame
qui est déjà vieille
et qui dort
assise
devant le kiosque à musique

Le vent se lève
les musiciens s’en vont
et la dame dort encore
alors le vent
s’assoit près d’elle
et continue
la musique
pour elle


Hubert Mingarelli
Le secret du funambule
© Milan, 1990


Au creux de l’attente,
il y a des histoires dans les livres,
des passages entiers
dont on se sent aussi proche
que ces musiques de jazz
où les cordes d’une contrebasse
repoussent toujours plus loin,
plus loin
les envols d’un solo de saxophone
dont on voudrait encore s’offrir
la compagnie.


Jean-Louis Massot
La valse des mots toupies
© Editinter, 1999

 



Restons ensemble
amoureux
du même voyage

Nous n’avons reçu
aucune promesse
prononcé aucun serment
au moment de l’adieu
nous pouvons croire
à l’or du temps


Le sein de la terre
Marilyse Leroux
Illustrations : Véronique Durruty
Édition : La Lucarne des Écrivains, 2019
ISBN : 978-2-37673-019-4
19,90 €


L’ouvrage tresse avec délicatesse les deux thèmes de l’Amour et du Voyage. L’auteur nous invite à voyager dans les territoires de la quête amoureuse et du désir des corps. Voyager en amour n’est pas sans péril pour ceux qui s’aiment. 

La suite de poèmes constitue un long dialogue entre deux amants (deux ex-amants ?). Lui : en caractères romains, elle : en caractères italiques. Lui : dans la crainte de la souffrance, elle : en quête d’un souffle nouveau. Lui : inconsolable, elle : désireuse d’avenir. Lui : ressasse le passé, elle : est tournée vers le futur. Lui : dans la plainte, elle : dans la joie.

Les deux amants se cherchent, s’effleurent sans jamais vraiment se rejoindre. Nous suivons leurs errements au fil des dialogues bercés par le mouvement des vagues et celui des corps. La douce parole de Marilyse Leroux accompagne le lecteur avec confiance dans un territoire pas si tranquille que ça.

Michel Foucault

Une image : de l’ombre à la lumière
Article mis en ligne le 15 février 2019
par Alain BOUDET par

Un petit pas de l’ombre à la lumière. Ou, si vous préférez, de la lumière à l’ombre. Le monde là, sous nos yeux. Personne, et pourtant, des signes de présence…

À vous de jouer…


Ombre et lumière…